Service client Financo SAV

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Financo Numéro de téléphone des services
  • Financo Service client SAV
  • Financo Service après vente et Service client
  • Financo Contact divers
  • Financo Assistance client

 

Service client Financo et information service

La finance est un domaine de l’administration des affaires qui traite de tout ce qui a trait à la valeur ; elle traite de la façon de prendre les meilleures décisions pour augmenter la richesse des actionnaires, c’est-à-dire la valeur de leurs actions.

Au niveau de l’entreprise, le directeur financier doit normalement prendre deux types de décisions de base : (A) les décisions d’investissement, liées à l’achat d’actifs, et (B) les décisions de financement, liées à l’obtention des fonds nécessaires à l’achat de ces actifs (Dumrauf, 2002, p. 2).

L’autre concept qu’il est important de mentionner par rapport à cette question est celui de la société. Brealey etal (1996) affirme que la société, ou société par actions, est une société qui appartient aux actionnaires, bien que ceux-ci aient une responsabilité limitée. C’est-à-dire que, contrairement aux deux autres types de sociétés précédemment classés, les actionnaires (les propriétaires des sociétés) ne sont pas responsables des obligations de cette société, c’est-à-dire qu’ils sont propriétaires de la société, mais ne la gèrent pas, mais élisent un conseil d’administration qui, à son tour, propose un groupe de gestion pour chaque département de cette société (marketing, ventes, opérations, finances, etc.).

Par conséquent, la finance d’entreprise est un domaine de l’administration des affaires qui met l’accent sur les décisions monétaires que prennent les entreprises, ainsi que sur les outils et les analyses utilisés pour prendre ces décisions. L’objectif principal du financement des entreprises est de maximiser la valeur pour les actionnaires.

La discipline peut être divisée en décisions et techniques à long terme et à court terme. Les décisions d’investissement en actions sont des choix à long terme quant aux projets qui devraient être financés, quant à savoir si un investissement doit être financé par des capitaux propres ou par des emprunts, et quant à savoir s’il faut verser des dividendes aux actionnaires. En revanche, les décisions à court terme se concentrent sur l’équilibre à court terme des actifs et des passifs. L’accent est mis ici sur la gestion de la trésorerie, les stocks et le financement à court terme.

Alors, à quoi se réfèrent chacune de ces décisions d’investissement et de financement ? Comment peuvent-elles être interprétées par quelqu’un qui ne connaît pas la finance ?

Brealey, Myeres, Marcus en 1996, ont souligné que les décisions d’investissement, également connues sous le nom de budget d’investissement, sont les décisions qui sont prises lorsque l’on considère quel type d’actifs réels devrait être obtenu au sein des sociétés afin de mener à bien leurs opérations, en faisant valoir que c’est le cœur du succès ou de l’échec de la société. Quant aux décisions de financement, ils soulignent qu’il s’agit de décisions axées sur la façon d’obtenir de l’argent pour payer les investissements de l’entreprise.

Le terme de financement des entreprises est souvent associé aux services bancaires d’investissement. Le rôle typique d’un banquier d’affaires est d’évaluer les besoins financiers d’une entreprise et de fournir le type de capital approprié pour répondre à ces besoins. Ainsi, le financement des entreprises peut être associé à des transactions dans lesquelles le capital est apporté pour créer, développer, faire croître et acquérir des entreprises.

Et comme toute grande discipline de la finance a eu plusieurs approches, Fernandez en 2007 a cité qu’il y en a trois : L’approche traditionnelle, issue de la première guerre mondiale, se concentre sur l’intérêt des problèmes internes de la finance d’entreprise, en donnant des réponses aux besoins posés par un environnement de plus en plus changeant, complexe et incertain. La deuxième approche est la plus moderne, puisqu’elle couvre la stratégie financière et la politique de dividende de l’entreprise. Et enfin l’approche où elle affirme que l’entreprise est une simple fiction juridique qui sert de lien aux relations contractuelles entre différents agents économiques, caractérisée par l’existence de droits résiduels divisibles sur les actifs et les flux générés par la même entreprise.

Plus un investisseur s’attend à un rendement élevé, plus il est prêt à prendre des risques. Les investisseurs ont une aversion pour le risque, c’est-à-dire que pour un niveau de risque donné, ils cherchent à maximiser le rendement, ce qui peut également être compris comme signifiant que pour un niveau de rendement donné, ils cherchent à minimiser le risque.

Il est préférable d’avoir un montant d’argent maintenant que le même montant dans le futur. Le propriétaire d’une ressource financière doit être payé quelque chose pour renoncer à cette ressource, dans le cas de l’épargnant, c’est le taux d’intérêt, dans le cas de l’investisseur, le taux de rendement.

Les liquidités sont nécessaires pour le travail quotidien (fonds de roulement) mais au prix de sacrifices d’investissements plus importants.

Considérez qu’il y a toujours plusieurs options de placement. Le coût d’opportunité est le taux de rendement de la meilleure alternative d’investissement disponible. C’est le rendement le plus élevé qui ne sera pas obtenu si les fonds

Wiki information et téléphone assistance compatible avec les services :

Numéro téléphone service client Financo
SAV service client Financo
service client après vente assistance Financo
Contact service client Financo
Assistance service client Financo