Marshall, service client et SAV

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Numéro de téléphone service client des servicesMarshall
  • SAV service client Marshall
  • Service après vente pour assistance Marshall
  • Contact divers et assistance Marshall
  • Assistance service client Marshall

 

Contacter service client Marshall par téléphone et informations entreprise

Marshall Amplification est une société britannique qui fabrique des amplificateurs pour guitares électriques. Les amplificateurs Marshall sont bien connus et appréciés des guitaristes et sont un symbole au même titre que les guitares Fender Stratocaster et Gibson Les Paul. Les amplificateurs haut de gamme de Marshall utilisent toujours des préamplis à tubes à vide et des amplificateurs de puissance au lieu de transistors à l’état solide, bien qu’il fabrique aussi des dispositifs moins chers avec seulement des transistors ou des dispositifs mixtes (hybrides). On considère que l’amplification à tube à vide donne un son plus chaud que les transistors, en particulier avec la distorsion.

Marshall Amplification a été fondé au début des années 1960 par Jim Marshall dans un petit magasin de Hanwell, à Londres. Les premiers produits étaient des amplificateurs de 45 watts, très similaires dans leur conception et leur son à ceux alors fabriqués par Fender. Ils étaient basés sur le Fender Bassman, qui était le préféré de Jim Marshall. Au lieu d’utiliser quatre haut-parleurs Jensen de 10 pouces dans une boîte arrière ouverte comme la Bassman, Marshall a utilisé quatre haut-parleurs Celestion de 12 pouces dans une boîte fermée qui produisait un son plus plein et plus agressif. Bientôt, des utilisateurs, dont Pete Townshend et John Entwistle de The Who, qui cherchaient un volume supplémentaire, ont amené Marshall à concevoir l’amplificateur classique de 100 watts. De plus, le passage aux tubes EL34 a augmenté la distorsion (overdrive). L’image de Marshall s’est développée lorsqu’un de ses amplificateurs est apparu sur la pochette du disque Bluesbreakers de John Mayall. À la fin des années 1960, l’overdrive de Marshall était la distorsion la plus utilisée par des guitaristes tels qu’Eric Clapton, Jimi Hendrix et Jimmy Page. Les amplificateurs de cette époque, appelés  » plexis  » parce que la face avant était en polyméthylméthacrylate,  » plexiglas « , ont aujourd’hui une grande valeur sur le marché des collectionneurs. Une mention spéciale parmi les plexis mérite le Marshall Major, utilisé par Ritchie Blackmore, qui montait des valves KT-88 et atteignait une puissance de 200 watts.

Les amplificateurs à partir de 1970 se distinguent facilement par leur face avant en métal poli. Au milieu des années 1970, Marshall a lancé la série  » Volume Master « , affirmant que ces amplificateurs pouvaient obtenir la même tonalité distordue que les produits précédents, mais à un volume plus faible. Cette conception est l’idée de Tony Frank, qui a travaillé à la société de distribution américaine de Marshall à Westbury, New York. Ceci a été obtenu en limitant la sortie de la valve dans l’étage de préamplification ; bien que malheureusement, le résultat soit un son déformé moins agréable. Marshall continue de proposer les anciens modèles, mais beaucoup de guitaristes disent encore que les modèles originaux sont bien meilleurs. En 2004, Marshall a commencé à vendre des amplificateurs câblés à la main basés sur des modèles fabriqués en 1960, notamment le combo 18 W, la tête et la queue 20 W et le Super Lead 100 W. Tous ces éléments sont destinés à être la meilleure reconstitution actuelle possible des modèles originaux.

Selon Rick Reinckens, Frank Kosinsky, ingénieur en chef d’Unicord à la fin des années 1970, souligne que les Marshall ont été distribués au Royaume-Uni dans les années 1970 avec des vannes européennes, y compris les vannes de sortie KT-66. Unicord pensait que ces derniers pouvaient à peine pousser le signal nominal, alors pour les modèles américains, Unicord a opté pour les tubes industriels 6550. Les 6550s poussent facilement le signal nominal mais Unicord s’inquiétait du fait que les transformateurs de sortie d’origine ne pourraient pas gérer ce niveau de signal. Unicord, qui a commencé comme fabricant de transformateurs, a reconçu le transformateur de sortie pour les unités distribuées aux États-Unis. Par la suite, le U.K. Marshall a adopté le nouveau design pour tous ses modèles.

Marshall est connu pour son contrôle des tonalités moyennes, ce qui était rare dans les années 1970. Pour Kosinsky, la conception nécessitait un potentiomètre 20 kΩ, qui était difficile à trouver en Grande-Bretagne à l’époque. Les 5 potentiomètres kΩ ont été remplacés, le résultat était que la commande de milieu de gamme pouvait facilement « tuer » les hauts aussi. Les unités vendues à des guitaristes connus ont été corrigées avant l’expédition. De plus, de nombreux guitaristes de renom ont fait fabriquer les circuits de contrôle du son sur mesure.

Au cours des années 1980 et 1990, Marshall a continué à introduire de nouvelles séries d’amplificateurs qui offraient un gain et une distorsion (overdrive) plus élevés à un volume plus faible. Par la suite, le JCM800 (très populaire dans le métal et le hard rock), le JCM900 et le JCM2000. Marshall continue d’occuper une position de premier plan sur le marché, et plusieurs concurrents (p. ex. Hiwatt, Sound City, Vox et Orange) disparaissent ou fusionnent dans les années 1970.

Wiki information et téléphone compatible avec les services :

Numéro téléphone service client Marshall
SAV et contact service client Marshall
Service après vente et assistance Marshall
Contacter service client Marshall
Assistance service client Marshall