Service client Micromania SAV

Service de mise en contact téléphone compatible :

  • Micromania Numéro de téléphone des services
  • Micromania Service client SAV
  • Micromania Service après vente et Service client
  • Micromania Contact divers
  • Micromania Assistance client

 

Service client Micromania et information service

Micromanía est une revue espagnole consacrée aux jeux vidéo en général depuis ses débuts, qui a laissé de côté les sections (variables) sur les consoles, en vue de l’avènement de la revue de l’éditeur fondateur (HobbyPress, qui fait actuellement partie de Axel Springer), Hobby Consolas. Né en mai 1985, c’est l’un des premiers magazines en Europe dédié exclusivement à parler de jeux vidéo, après MicroHobby.

Les rapports les plus récents et les plus détaillés sur les jeux les plus récents sont publiés dans chaque magazine. Chaque numéro est accompagné d’un téléchargement numérique d’un jeu complet sorti il y a quelques années, au prix de 3,99 £.

Dans la première période, qui comprenait 35 numéros, Micromania comptait en moyenne 75 à 80 pages et, à l’occasion (généralement à Noël ou en été), des numéros appelés extras sortaient, à un prix plus élevé que l’original et avec un plus grand nombre de pages. A ce stade, ils se sont principalement concentrés sur les systèmes 8 bits, d’abord le ZX Spectrum et plus tard tous ceux qui sont sortis, Amstrad CPC, Commodore 64, MSX, etc. Bien qu’on ait pu trouver des références au PC IBM, elles n’étaient pas très courantes à cette époque. Le premier numéro avait la couverture dédiée à Jet Set Willy, et le dernier l’avait dédiée à Black Lamp.

A cette époque, ils ont inclus des listes de petits programmes en BASIC pour de tels ordinateurs, des listes de chargeurs pour des vies infinies et d’autres avantages dans les jeux de l’époque et des sections classiques telles que « Up and Down » (une solution complète de jeux vidéo), « Up and Down » (une liste des jeux vidéo les plus populaires par vote des lecteurs), « S.O.S. Ware » (une section dans laquelle les lecteurs posent des questions sur les jeux auxquelles le magazine répond) ou « Doña Tecla » (publication de jeux vidéo complets sous forme de listes BASIC complexes pour différents formats de l’époque qui devaient être tapées puis enregistrées sur bande) entre autres. Dans les premiers numéros, il arrivait parfois qu’une cassette apparaisse avec le magazine qui comprenait des POKES et des chargeurs pour les titres de l’époque, bien que le plus courant était d’inclure les listings BASIC publiés dans le magazine lui-même pour les différents modèles d’ordinateurs.

Au cours de cette deuxième période, qui a commencé en juin 1988 et qui a consisté en 80 numéros, le format de l’édition a été changé pour celui du journal (le plus associé au magazine depuis des années, avec une proportion similaire à DIN A3), en gardant les mêmes sections et en permettant aux dimensions du magazine de publier des cartes des plus grands ensembles. Cette période était une transition entre 8 bits et 16 bits. La couverture du premier numéro, accompagnée d’une vaste campagne publicitaire télévisée, était consacrée à Turbo Girl, et le dernier au troisième volet de Legend of Kyrandia : Malcolm’s Revenge.

Au début, il suivait la ligne de l’étape précédente mais, comme les modèles précédents se déclinaient et que les systèmes 16 bits comme Amiga ou Atari ST émergeaient, il se référait de plus en plus aux jeux PC basés sur MS-DOS. Cependant, les sections classiques étaient toujours incluses, comme les chargeurs de vie infinie en BASIC, qui ont finalement été publiés pour les PC en format QBASIC, qui ont été auto-compilés dans un fichier pour être utilisés avec le jeu. Le dernier numéro de la deuxième époque a été publié en janvier 1995.

La troisième et plus longue période est la période actuelle. Son premier numéro a été publié en février 1995 et à partir de ce premier numéro les numéros actuels sont classés, c’est-à-dire que la deuxième époque au début a recommencé sa numérotation à 1 au lieu de suivre la numérotation de la première époque, et la même chose s’est produite avec la troisième, que le numéro de février 1995 est le numéro 1 de la troisième époque, et à partir de là les numéros actuels suivent. Le premier numéro de la troisième époque avait la couverture consacrée à Full Throttle. En mars 2014, le numéro correspondant est le 229 de la troisième époque. Si les numéros des trois périodes étaient combinés en une seule numérotation, le nombre 400 de la Micromanie aurait été atteint en janvier 2015.

Le numéro 6, de juillet 1995, a commencé à inclure, avec une augmentation significative du prix de la revue par rapport aux numéros précédents (de 395 à 595 pesetas ; de 2,37 à 3,57 euros), un CD-ROM, qui comprenait des démonstrations, des avant-premières et des bandes-annonces de films. Les premiers CD du magazine étaient basés sur MS-DOS et étaient également compatibles avec Macintosh. Le premier CD contenait des démos de MundoDisco CD, NBA Basketball 95, Hi Octane et Brutal, et pour Macintosh celles de Wolfenstein 3D, Super Wing Commander et Marathon. On y trouvait également le manuel technique de Star Trek pour les deux systèmes, un rapport sur la toute nouvelle Saturn vs PlayStation, quelques avant-premières (vidéos de jeux sur le point de sortir) et les bandes-annonces des films Casper et Batman Forever. Au fil des ans, les CD de Micromania ont commencé à inclure le démarrage automatique et à être basés sur Windows.

A partir de juillet 200

Wiki information et téléphone assistance compatible avec les services :

Numéro téléphone service client Micromania
SAV service client Micromania
service client après vente assistance Micromania
Contact service client Micromania
Assistance service client Micromania